En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Martin von Wagner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, sculpteur et collectionneur allemand (Würzburg  1777  – Rome 1858).

Fils du sculpteur de Würzburg Johann Peter Wagner, élève de Füger à Vienne, il remporte en 1802 le prix de Weimar avec un dessin dans le goût de Flaxman (Ulysse et Polyphème, disparu). Après un bref séjour à Paris en 1803, il gagne Rome, où s'affirme son goût pour la sculpture et où il passera une grande partie de sa vie, achetant des antiques (dont les marbres du temple d'Égine) pour le compte du prince, puis roi Louis Ier de Bavière et constituant lui-même une importante collection, notamment de vases peints, léguée à l'université de Würzburg (auj. musée Johann Martin von Wagner de l'université, qui possède également l'essentiel de l'œuvre du peintre). Après des débuts encore marqués par le Rococo, tardif, Wagner s'est rapidement converti, sous l'influence de Flaxman et de Carstens, au Néo-Classicisme le plus rigoureux et le plus intransigeant, qui triomphe dans son principal tableau, le Conseil des Grecs devant Troie (1808, Würzburg, musée de l'université).