En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Siebe Johannes Ten Cate

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Sneek, Frise, 1858 – Paris 1908).

Cet artiste, qui fit plusieurs voyages d’étude en Europe, aux États-Unis et en Égypte, a peint des paysages et des vues citadines dont les motifs sont le plus souvent empruntés aux environs de Dordrecht et de Paris (Vue de Paris sous la neige, 1904, Genève, Petit Palais). C’est un chercheur qui note ses impressions avec une scrupuleuse fidélité et qui cerne avec bonheur la réalité, dégageant les aspects significatifs des grands centres dans le grouillement des foules ou la solitude des coins abandonnés. Il excelle à rendre la sensation locale et les tonalités changeantes suivant l’heure du jour ou de la nuit, aussi bien dans ses vues de ville que dans ses paysages et ses marines. Après avoir fait ses études à l’Académie d’Anvers, Ten Cate a fait carrière à Paris, figurant au nombre des artistes de Durand-Ruel, le marchand des peintres impressionnistes. Il a exposé à plusieurs reprises à Munich, à Paris avec les Artistes français, à la Nationale et à l’Exposition universelle de 1900, à Venise et à Vienne. Injustement oublié pendant un temps, il a heureusement retrouvé la faveur des amateurs, qui, aujourd’hui, le situent à sa vraie place. Ses toiles sont conservées à Amsterdam (Rijksmuseum), à Paris (musée Carnavalet), à Genève (Petit Palais).