En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wladyslaw Strzemiński

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et théoricien polonais (Minsk 1893  – Łódź 1952).

Né en Russie, il accomplit ses études artistiques à Moscou entre 1917 et 1920, où il rencontre Malévitch et subit l'influence du Suprématisme. Rentré en Pologne en 1922 avec sa femme Katarzyna Kobro, le principal sculpteur du mouvement constructiviste, il participe à la fondation et aux activités du groupe Blok en 1925 et de Praesens l'année suivante. Principal représentant avec Mieczyslaw Szczuka du Constructivisme en Pologne, il publie en 1928 à Varsovie l'Unisme en peinture, où il proclame que le tableau n'a pas d'autre signification que lui-même et que peinture, matière, couleur, forme, fond, surface doivent constituer une seule unité. Ses tableaux unistes présentent en 1930-31 une texture régulière qui occupe toute la surface d'une manière homogène, en l'absence de toute forme ou composition. En 1929, il fonde à Łódź avec le poète Jan Brzekowski, le peintre Henryk Staźewski et Katarzyna Kobro le groupe " a. r. " (artistes révolutionnaires), avec lequel il rassemble une collection d'art constructif qui sera donnée en 1931 au Museum Sztuky de Łódź. Il s'est pratiquement arrêté de peindre au début des années 30. Ses œuvres ont été exposées en Allemagne en 1978 (Düsseldorf, Kunstmuseum) et à Paris dans l'exposition Présences polonaises (Centre Georges-Pompidou, 1985). Il est représenté au Museum Sztuky à Łódź et à Otterlo (Rijksmuseum Kröller-Müller).