En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henryk Staźewski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et théoricien polonais (Varsovie 1894  – id. 1988).

Il fit ses études à l'Académie des beaux-arts de Varsovie (1914-1920). Il fut l'un des principaux protagonistes de l'art abstrait géométrique en Pologne. Il a participé à tous les mouvements d'avant-garde dans son pays : groupe Blok et revue du même nom (1924) avec W. Strzemiński et K. Kobro ; groupe Praesens (1926) et groupe a.r. (artistes révolutionnaires), à Łódź, en 1930, pour devenir, avec Strzemiński et Kobro, le troisième représentant de l'Unisme. Ses tableaux présentent alors des surfaces géométriques simples solidaires les unes des autres et peintes de couleurs primaires. Lors d'un de ses séjours à Paris en 1925, il se mit en rapport avec Mondrian, Arp, Seuphor, Van Doesburg. Avec le poète Jan Brzekowski, il participe à la constitution de la collection du groupe a.r., qui fut ensuite donnée au musée de Łódź. En 1927, il connut Malevitch au cours du séjour de ce dernier en Pologne. Il prit part à The Machine-Age Exposition à New York (1927) et à l'exposition Cercle et carré à Paris (1930). Il est resté fidèle à la peinture abstraite constructive après 1945, poursuivant ses recherches notamment dans le domaine du relief. Ses œuvres se trouvent conservées dans les musées de Varsovie, de Łódź et de Saint-Gall (Composition, 1929).