En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Schäufelein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Augsbourg [?], Nuremberg, [?] 1480/1485  – Nördlingen 1538/1540).

Cité à Nördlingen à partir de 1515 comme peintre de la ville, Schäufelein avait été l'élève et le collaborateur de Dürer à Nuremberg (de 1503 à 1507 env.), puis de Hans Holbein l'Ancien à Augsbourg (1507-1508). Il séjourna à plusieurs reprises à Augsbourg entre 1510 et 1515 et participa en tant que graveur à l'illustration des ouvrages de l'empereur Maximilien. Artiste curieux, dont la personnalité fut bien souvent étouffée par celle de son maître, Schäufelein n'en possède pas moins des qualités réelles. Ses dons de conteur populaire apparaissent surtout dans ses gravures signées de ses initiales entrelacées et d'une pelle (les plus connues étant les figures de lansquenets), tandis que, dans ses portraits peints, d'un graphisme expressif (Portrait de jeune homme, musée de Varsovie), il fait preuve d'une vigueur certaine : Tête d'homme et Tête de femme (Vienne, K. M.).