En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jerg Ratgeb

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (? Schwäbisch Gmünd v. 1480  – Pforzheim, Bade-Wurtemberg, 1526).

Sa carrière se déroula essentiellement en Wurtemberg et dans la région du Rhin moyen. On le suit à Heilbronn, à Schwaigern v. 1509-1512, à Hirschorn v. 1512-1514, à Francfort en 1514-1517, à Herrenberg en 1518-19, puis à Stuttgart de 1520 à 1525.

Ratgeb fait preuve, dans les singulières Scènes de la Passion qui ornent le retable de l'église S. Maria de Herrenberg (Stuttgart, Statsgal.), peintes v. 1518-19, d'un tempérament tourmenté, inquiet et véhément, épris d'un réalisme dramatique qui n'est pas sans évoquer celui de Grünewald. Le retable, dont le centre a disparu, comportait 4 volets, avec la Cène, la Flagellation, la Crucifixion, la Résurrection (au revers, les Apôtres, le Mariage de la Vierge et la Circoncision), et une prédelle (le Voile de Véronique, Annonciation). Mêlé aux troubles politiques qui éclatèrent v. 1525 (guerre des Paysans), Ratgeb devait mourir écartelé à Pforzheim.