En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Northcote

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Devon 1746  – Londres 1831).

Fils d'un horloger de Plymouth, il arriva à Londres en 1771, porteur d'une lettre d'introduction pour Joshua Reynolds. Il travailla dans l'atelier de ce peintre et fréquenta les cours de la Royal Academy jusqu'en 1775, date à laquelle il revint dans le Devonshire. En 1777, il partit pour l'Italie, où il étudia surtout Titien ; de retour en Angleterre, il s'installa à Londres en 1781. Il travailla d'abord comme portraitiste dans le style de Reynolds, mais se tourna rapidement vers la scène de genre et la peinture d'histoire. En 1786, il exécuta Meurtre des jeunes princes dans la tour (auj. détruit) et il fut parmi les premiers à collaborer à la Galerie shakespearienne de Boydell. Il devint R. A. en 1787 et exposa à la Royal Academy de 1773 à 1828. En 1796, il publia une série de 10 tableaux, de portée morale, intitulée la Servante diligente et la débauchée. Northcote fut un érudit dont les œuvres sont chargées d'allusions classiques complexes. Il a publié une Vie de sir Joshua Reynolds, en 1813.