En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isaac Van Nickelen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Haarlem [ ? ] v.  1635 [ ? ]  –actif de 1659 à 1703).

Reçu à la gilde haarlémoise en 1659, il a presque exclusivement peint des vues de l'église Saint-Bavon à Haarlem, en dehors d'une fine représentation d'un Vestibule de palais (Louvre) et d'une Veduta cristalline, la Vue de l'hôtel de ville d'Amsterdam, peinte en collaboration avec D. Maas. Ses intérieurs d'église, aux vigoureuses et larges perspectives, avec une nette prédilection pour les nefs majeures et l'insistance sur le développement des voûtes (quand ils sont datés, ils le sont tous tardivement, des années 1650-1700), se ressentent de l'influence de Saenredam, au point de faire supposer avec quelque raison qu'il a été son élève ; une différence toutefois les sépare, les intérieurs d'églises de Nickelen sont habités. L'art de Nickelen, sans nulle fantaisie, comme déjà celui de Saenredam, vise avant tout à l'expression de l'espace et se montre par là plus austère et plus tendu, et fort différent de celui des autres peintres d'architecture néerlandais, tels que ceux de Delft (Houckgeest, Vliet, Blieck) ou Emmanuel de Witte. On trouve des œuvres de Nickelen dans les musées de Copenhague (1681, 1695), de Haarlem (1693), d'Amsterdam, de Bruxelles, de Cambridge, de Leningrad.

Son fils Jan (Haarlem 1656 – Kassel 1721) fut peintre à la cour de Düsseldorf en 1712 ; il a laissé des intérieurs d'église, mais aussi des paysages classicisants (21 à Dresde [Gg]) et des Vues de châteaux (musée de Kassel).