En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Morris

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste américain (Kansas City 1931).

De 1948 à 1955, il fait simultanément des études d'ingénieur et d'art (University de Kansas City, puis California School of Fine Arts) avant de s'orienter vers l'art. Il pratique alors (1955-1970) le théâtre expérimental, le court métrage, la peinture (qu'il abandonne après deux expositions, en 1957 et 1958). Il quitte San Francisco pour New York en 1961, poursuivant ses multiples activités (chorégraphie, happenings, histoire de l'art, enseignement, etc.). Après deux expositions de sculpture en 1964 et 1965, il participe à la manifestation inaugurale du Minimal Art, " Primary Structures ", au Jewish Museum de New York en 1966. Il fait également paraître dans Artforum deux articles théoriques fondamentaux, " Notes on Sculpture ". Morris est préoccupé par la perception du volume et son identité (Sans titre, 1965, met en scène trois volumes identiques qui sont " lus " différemment en fonction de leur position), l'interaction entre la forme-sculpture et l'espace (une autre pièce de 1965 est faite de miroirs qui restituent la continuité du lieu d'exposition). Simultanément, il réalise quelques pièces de Land Art et organise des expositions commutables dont les modalités changent tous les jours. Par la suite, Morris utilise le feutre et le plomb — matériaux à la fois lourds, denses et fragiles, et de couleur inerte. Les pièces, généralement de grande taille, analysent les modalités de perception simultanée de l'échelle et du poids (Felt Piece, 1974). Ses œuvres sont présentes dans la plupart des musées d'art contemporain dans le monde ; le Whitney Museum de New York (1970), la Tate Gal. de Londres (1971), lui ont consacré des expositions monographiques, et il était présent dans " Art Minimal I " au C. A. P. C. de Bordeaux (1985) ainsi que dans l'exposition d'Art minimal de la coll. Panza au M. A. M. de la Ville de Paris en 1990.