En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître du Jugement de Salomon

(Maestro del Giudizio di Salomone)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre d'origine française ou nordique [?] (actif à Rome [?] entre 1615 et 1625 [?]).

R. Longhi regroupa en 1943 autour du Jugement de Salomon de la Gal. Borghèse de Rome certaines œuvres dont 5 Apôtres de sa propre collection (auj. à Florence, fondation Longhi) et le Reniement de saint Pierre de la G. N. (Gal. Corsini) de Rome. Furent rattachés ensuite au groupe d'œuvres de ce " Maître du Jugement de Salomon " notamment le Christ et les docteurs (Langres, église Saint-Martin) et 2 Apôtres (Naples, Capodimonte). Ces tableaux, qui montrent, dans de sévères coloris gris et bruns, des personnages enveloppés d'amples draperies, dénotent un Caravagisme aux puissants effets lumineux marqué souvent par une tendance classicisante (profils, éléments sculptés antiques). Leur auteur reste mystérieux ; son art présente des rapports avec celui de Manfredi, de Valentin, de Baburen, de Ribera et des Napolitains. L'identification du peintre avec le Liégeois Gérard Douffet, dont les types des personnages et la facture sont voisins, ou avec le Français Guy François est aujourd'hui le plus souvent abandonnée.