En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de Lourinhà

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre portugais d'origine flamande [ ?] (actif au Portugal dans la première moitié du xvie s. ).

On a regroupé autour de ce maître anonyme une série de panneaux présentant des affinités avec l'art de Frère Carlos mais manifestant une personnalité différente. Il s'agit d'un peintre de qualité, dont le chef-d'œuvre est sans doute le Saint Jean à Patmos (Miséricorde de Lourinhà), présenté dans un vaste paysage rappelant ceux de Patinir. On lui attribue également la Pentecôte du triptyque des Infants (Lisbonne, M.A.A.), le Saint Jérome pénitent (musée de Porto), Saint Antoine et saint Jacques le mineur (Sesimbra, sanctuaire de Cabo Espichel), certains éléments du Retable de saint Jacques tel que l'Enfer (Lisbonne, M.A.A.) et surtout le grand retable de la cathédrale de Funchal (Madère) resté intact dans son lieu d'origine. Ce dernier ensemble présente une évidente parenté avec le célèbre triptyque (Calvaire du Christ portant la croix et Déposition) de Caldas da Rainha, commandé par la reine Leonor. Ces œuvres, d'un caractère très flamand, offrent par leurs constructions spatiales et lumineuses une vision nouvelle. Elles permettent de considérer cet artiste comme l'un des plus importants chefs d'atelier de l'époque manuéline.