En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriel Mälesskircher

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (? v.  1426  – Munich 1495).

Installé au plus tard en 1455 à Munich, où il dirige un atelier, il est plusieurs fois conseiller de la ville, dont il devient, en 1485, bourgmestre adjoint. Sur la commande de l'abbé du monastère de Tegernsee, Konrad Ayrinschmalz, son beau-frère, il peint pour le couvent 13 retables au cours des années 70. Plusieurs peintures détachées de 5 ou 6 retables sont conservées dans différentes collections (Munich, Bayerisches Nationalmuseum et Alte Pin. ; Madrid, Thyssen-Bornemisza Museo : Retable des évangélistes). Trois panneaux provenant d'un tableau d'autel, représentant des saints, font partie de ses œuvres de jeunesse (Saint Korbinian et saint Antoine, musée de Dijon ; Saints Achace et Pantaléon, Saint Florian, Munich, Alte Pin.). Son remarquable portrait de Jörg von Halsbach, dit Ganghofer, maître d'œuvre de l'église Notre-Dame de Munich, est d'une intense vérité (musée de Bâle).