En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isaak Ilitch Lévitan ou Isaak Ilitch Levitane

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre russe (Kibartaï, Lituanie, 1860  – Moscou 1900).

Élève de Polenov et de Savrassov à l'école des Beaux-Arts de Moscou (1873-1884), il devient membre de la Société des expositions ambulantes, puis du groupe Mir Iskousstva, expose pour la Société des amateurs d'art de Moscou et devient bientôt le meilleur interprète de la nature russe. Son séjour à Paris en 1889 lui révèle l'école de Barbizon et les impressionnistes, dont il acquiert la technique qu'il emploie afin d'exprimer son sens du " paysage-état d'âme " russe, pénétré tantôt de poignante mélancolie (Journée d'automne à Sokolniki, 1879, Moscou, Gal. Tretiakov ; Route de Vladimirka, 1892, id. ; Au-dessus du repos éternel, 1894, id.), tantôt d'élégiaque sérénité (l'Angélus du soir, 1892, id. ; Brise fraîche sur la Volga, 1891-1895, id. ; Automne doré, 1895, id. ; Crue de printemps, 1897, id. ; le Lac, 1900, Saint-Pétersbourg, Musée russe). Membre de l'Académie des beaux-arts de Moscou en 1898, il enseignera jusqu'à sa mort l'art du paysage (1898-1900). Ses œuvres sont conservées dans les musées russes de Moscou (Gal. Tretiakov) et de Saint-Pétersbourg (Musée russe).