En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Franz Martin Kuen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Weissenhorn  1719  – Linz  1771).

Il est membre d'une famille de peintres de Weissenhorn, qui constituait une petite école locale, florissante, populaire et peu touchée par l'Académisme. Il entre en apprentissage chez Bergmüller à Augsbourg v. 1737 et reçoit en 1741 sa première commande importante : la décoration de la Wegerkirche d'Ulm. Il exécute, dès 1744, son chef-d'œuvre, en décorant la coupole ovale de la bibliothèque de l'abbaye de Wiblingen (La littérature antique et les Écritures saintes se font face sous le ciel de l'Église). Toutes les nouveautés du style de fresque rococo allemand s'y trouvent réunies : légèreté, clarté, paysage, coloris chatoyant, éléments ornementaux. Puis Kuen se rend à Rome et à Venise en 1746 : les réminiscences vénitiennes sont fortes dans la fresque Esther devant Assuérus, qu'il peint en 1750, après son retour à Baindt, en 1747. À partir de 1750, l'artiste exécute presque chaque année une fresque pour une église souabe : Mindezell, 1750 ; Illertissen, 1751 ; Matzenhofen, 1751 ; Krumbach, 1752 ; Altenhofen, 1752 ; Fischach, 1753 ; Niederhausen, 1760 ; Rennertshofen, 1764 ; Erbach, 1768 ; Scheppach, 1769. On conserve également de lui des tableaux d'autel dans des églises de Souabe, des esquisses et des dessins (musée d'Augsbourg, coll. Röhrer).