En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Konrad Krzyzanowski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et illustrateur polonais (Krzemienczuk, Ukraine,  1872  –Varsovie  1922).

Il étudia à Kiev (1884-88), à l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg (1892-1896), où il se lie au groupe Mir Iskusstva, puis à l'école de S. Hollosy à Munich (1897-1900). Dès 1900, il dirigea sa propre école de peinture à Varsovie et, en 1904-1909, il fut professeur à l'École des beaux-arts de Varsovie. Il est connu surtout comme portraitiste ; ses tableaux se distinguent par leur coloris relativement sombre, leur force expressive et leur recherche du caractère (Portrait de Mme Slonska avec sa fille, 1903, musée de Bytom ; Portrait de Mme Alina Glass, 1903, musée de Varsovie. Jouant des effets de clair-obscur et d'une matière fluide, il excella aussi bien dans l'évocation de femmes dolentes et pensives (Portrait d'une artiste russe, 1897, Torun, musée régional) que dans l'exagération agressive et quasi expressionniste (Portrait de Pelagia Witławska, 1912, Varsovie, id.). Il n'est pas sans affinité avec l'Expressionnisme (Nuages, 1906, Varsovie, id.). On lui doit aussi des illustrations pour la revue Chimera à Varsovie. Son rôle pédagogique fut considérable dans le milieu artistique de Varsovie ; il fut prolongé grâce à son élève Tadeusz Pruszkowski et s'exerça sur le groupe d'artistes de la Confrérie de Saint-Luc.