En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pravoslav Kotík

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur tchèque (Slabce, près de Rakovník, 1889  – Prague 1970).

Il fit ses études à l'École des arts et métiers de Prague, et ses débuts furent marqués par l'Expressionnisme. Au seuil des années 20, il créa le Groupe social, qui, dans un style " néo-primitiviste ", traite les thèmes de la vie quotidienne, particulièrement celle des milieux prolétariens (la Banlieue, 1925, musée de Prague). Viennent ensuite des œuvres d'un Cubisme librement interprété et où résonnent encore des accents expressionnistes. Dans les tableaux des années 50, tout lien avec le réel a disparu : la forme compacte cède le pas à l'arabesque rythmée des lignes, à l'entrecroisement de plans colorés. La dernière période de Kotík a pour thèmes les aventures de la matière vivante (les Cellules, 1964) et la " comédie humaine ", traitée dans des toiles souvent sarcastiques (la Communication, 1960).