En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Constantin Alexeïevitch Korovine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre russe (Moscou 1861  – Paris 1939).

Après avoir terminé ses études en 1882, à l'École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou, il fut décorateur et metteur en scène du théâtre privé de Sava Mamontov à Moscou. En 1898, il commence à travailler pour les théâtres impériaux avec Golovine. Diaghilev lui demande les décors et les costumes de plusieurs ballets : le Festin (1909), Roustan et Ludmilla (1909), les Orientales (1910).

L'artiste quitte la Russie en 1923 et travaille alors pour l'Opéra de Munich, pour celui de Paris et pour Covent Garden. Profondément russe, Korovine a cherché son coloris et ses harmonies dans le folklore national, notamment dans le costume paysan. Ce partisan du spectacle total a créé des décors admirablement adaptés à la musique de Rimski-Korsakov, de Borodine ou de Moussorgski.