En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ludwig Knaus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Wiesbaden 1829– Berlin 1910).

Ce peintre de genre de l'école de Düsseldorf compléta sa formation à l'Académie de Düsseldorf (1846-1848) par des voyages d'études à Berlin, à Dresde, à Vienne, à Munich, où la vie du peuple et les musées l'intéressèrent également. Médaille d'or en 1852 à Berlin, il acheva sa formation à Paris (1852-1860), où il connut un certain succès : médaillé en 1853, 1855 et 1857, il fut fait chevalier de la Légion d'honneur en 1859 puis officier en 1867. la Promenade aux Tuileries (1855, Paris, musée des Arts décoratifs) fut acquise par l'État français en 1862 et il fut grande médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris en 1867. Il travailla ensuite surtout à Düsseldorf (1867-1874) et à Berlin, où il enseigna à l'Académie de 1874 à 1882. Le succès international de Knaus s'explique par la popularité de ses sujets ainsi que par la virtuosité de sa technique de coloriste et ses dons d'observateur précis du détail. L'artiste transposa le genre hollandais au xixe s. et se spécialisa dans les scènes villageoises d'auberges, de foires et de la vie familiale, qu'il relevait par un accent moralisateur (les Joueurs de cartes, 1861, Düsseldorf K. M.). Improprement appelé le Courbet allemand, il traite ses sujets avec une sentimentalité complaisante. Sa conception de la scène d'intérieur est archaïsante, avec des effets de clair-obscur dans lesquels une couleur vive et émaillée se détache d'une gamme généralement sombre. Ses représentations urbaines eurent en revanche une grande influence sur des peintres comme Heilbuth ou Béraud. Les musées de Düsseldorf, de Berlin, de Hambourg, de Cologne et le Louvre conservent des tableaux de Knaus.