En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Bird King

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Newport, Rhode Island, 1785 – Washington, D. C., 1862).

Il travailla en 1800-1805 à New York avec le portraitiste et graveur Edward Savage (1761-1817) puis avec B. West à Londres (1805-1812), où il devint un intime de W. Allston et Th. Sully. Il séjourna après son retour (1812) à Philadelphie, Richmond, Baltimore avant de se fixer, en 1816, à Washington. Il y fut le portraitiste attitré de la classe politique américaine mais reste surtout connu par les portraits de chefs indiens venus dans la capitale en 1821, qu'il n'acheva qu'en 1837. Achetés par la Smithsonian Institution, ils formèrent le noyau de l'Indian Portrait Gallery mais furent détruits en grande partie lors d'un incendie en 1865. Quelques-uns furent sauvés (Young Omahaw, War Eagle, Little Missouri and Pawness, 1821, Washington, National Gallery of American Art) et l'ensemble reste connu par la lithographie (The Indian Tribes of North America). King fut l'un des premiers aux États-Unis à pratiquer avec talent la nature morte en trompe-l'œil (The Vanity of the Artist's Dream, 1830, Cambridge, Mass., Fogg Art Museum).