En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

On Kawara

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste américain (préfecture d'Aichi, Japon, 1933).

Compris dans l'ensemble des artistes conceptuels, On Kawara a réalisé une œuvre picturale matérialisée dans une série de peintures commencée le 4 janvier 1966, la Today Series, ou Peintures de dates. Chaque œuvre se présente comme la peinture d'une date, écrite en blanc dans la langue du pays où elle est réalisée. La peinture présente un fond monochrome, au début parfois rouge ou bleu ciel, mais généralement dans une couleur foncée proche du noir, du gris-brun, du gris-vert ou du bleu sombre, dans un format allant du 20,5 cm × 22,5 cm au 155 cm נ225 cm. Cette matérialisation picturale d'une mesure temporelle abstraite est généralement associée à une boîte en carton contenant un fragment de journal ou même un journal, si la boîte le permet, du jour de création de l'œuvre, objet qui ancre le caractère abstrait de la peinture et du code linguistique dans la réalité extérieure, quotidienne. Plus de 1 700 œuvres ont ainsi été réalisées. Cette longue série était préparée au milieu des années 60 par différentes œuvres : en 1964, les Rulers, mises en perspective de deux règles graduées, dessinées au crayon ; en 1965, les Locations Paintings, donnant la latitude et le longitude de lieux géographiques réels et anticipant le caractère littéral des Dates Paintings (Feb. 23. 1966, 1983, Nagoya, musée) ; et les Codes, constituées de séries de lignes horizontales dessinées en traits hachés multicolores, simulacre de signes linguistiques. L'ensemble de l'œuvre apparaît comme une matérialisation, sous des formes répétitives, d'actes essentiels de la vie humaine. Plusieurs séries coexistent : de 1966 à 1979, I Read est constitué de coupures de quotidiens extraits des jours de production des Dates Paintings ; depuis 1968, I Met restitue sous forme dactylographiée les personnes rencontrées quotidiennement et I Went indique sur des plans les déplacements quotidiens de l'artiste. La voie postale est utilisée par On Kawara dans deux séries : I got up, cartes postales envoyées du lieu de résidence, et I Am Still Alive, télégrammes annonçant la réalité de l'artiste envoyés plus ou moins régulièrement.

La mise en évidence des facteurs de continuité et de discontinuité temporels et géographiques de la vie humaine trouve un répondant dans deux œuvres : One Million Years-Past (1970-71) et One Million Years-Future (1980), représentation dactylographiée dans 10 livres d'un million d'années. Ayant participé aux principales expositions d'art conceptuel, son œuvre a fait l'objet d'expositions importantes à Berne (Kunsthalle, 1973), à Stockholm (Moderna Museet), à Essen (musée Folkwang), à Eindhoven (Van Abbe Museum, 1980-81), à Dijon (Consortium, 1985) à Villeurbanne (Nouveau Musée) en 1996.