En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alex Katz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (New York 1927).

Des études à la Skowhegan School of Painting (Maine) et l'influence de Jackson Pollock et de Matisse amènent Katz, après la réalisation de séries d'arbres alignés, à peindre des œuvres à partir de photographies en utilisant une peinture en aplat (Quatre Enfants, 1951). À partir de 1954, il opère un retour à la perception directe et à l'usage de couleurs plus vives traitées en aplats mais laissant apparaître les coups de brosse, dans des portraits généralement sur fond neutre, monochrome (Ada en robe blanche, 1958). Après 1962, la représentation se fait plus nette, dans des œuvres de grande taille, des portraits ou des fleurs, souvent sur un fond de paysage (Eli, 1963, New York, Whitney Museum). Des sujets proches, sa femme, son fils, un cercle restreint d'artistes, de poètes, de danseurs, réapparaissent régulièrement dans des scènes de la vie moderne (Cocktail Party, 1965), traitant de plus en plus fréquemment du monde des loisirs, scènes de repos, de plage (Round Hill, 1977). Les cadrages en gros plan (Lawn Party, 1977), souvent issus de la technique du cinéma ou des affichistes, trouvent une application en 1977 dans vingt-trois portraits en grand format placés à Time Square. Le goût pour un monde calme, représenté avec des couleurs douces, marqué par un intérêt pour les relations psychologiques se retrouve dans les années quatre-vingt dans de très grands tableaux mettant en parallèle des couples (Pas de deux, 1983). Il a réalisé des décors pour la Paul Taylor Dance Company de 1960 à 1977, et des séries d'estampes à partir de 1965. L'œuvre de Katz a été l'objet d'une rétrospective en 1986 à New York au Whitney Museum.