En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Howard Kanovitz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Fall River 1929).

Élève et assistant de Franz Kline au début des années 50, Kanovitz rompt avec la pratique de l'Expressionnisme abstrait vers 1963 et commence à peindre à partir de documents photographiques (New Yorkers I, 1965, New York, Whitney Museum). Progressivement, sa démarche se systématise. L'aspect symbolique du début fait place à un style plus réaliste. Des détails architecturaux (portes, fenêtres, murs) isolés de leurs contextes, des personnages coupés de leurs décors quotidiens sont les thèmes majeurs de l'œuvre de Kanovitz jusqu'en 1970. Journal (1973, Cologne, W. R. M.), immense tableau reproduisant la couverture d'un hebdomadaire et faisant partie d'un ensemble de peintures murales conçues pour une seule pièce à Londres, s'apparente à la production hyperréaliste. Cette filiation, cependant, ne coïncide pas avec l'ensemble des peintures de Kanovitz, qui, en dépit d'un certain réalisme dans le choix des sujets, des couleurs et des techniques de reproduction, restent plus proches de l'esprit surréaliste, comme en témoignent les nombreux tableaux de fenêtres, où l'on dénote l'influence de Magritte (Gardiner's Bay, 1987, New York, Marlborough Gal.). Son œuvre est représenté dans de nombreux musées américains et allemands.