En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio de Holanda

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et miniaturiste portugais ( ? v.  1480/1500  – ? entre 1553 et 1571).

On admet généralement, d'après son nom, qu'il était originaire des Pays-Bas. Son activité n'est connue qu'à partir de 1518, date à laquelle il fut nommé " passavante " par dom Manuel, charge qu'il conserva sous le règne de Jean III. Jouissant probablement d'une certaine faveur à la Cour, il fut pensionné par ce même monarque en 1527 et appelé en 1541 à Tolède pour faire le portrait de l'empereur Charles Quint, de son fils, le futur Philippe II, et de son épouse, doña Isabel, sœur du roi de Portugal. En 1544, il fut chargé d'expertiser le Livre d'heures de la reine Catherine, œuvre de Simon Bening, commandée en Flandres par l'humaniste portugais Damien de Gois. Si certaines de ses œuvres, connues par des textes, ont maintenant disparu (un psautier et 2 livres de " Dominicains " du couvent de Tomar, 1533-1536), d'autres ouvrages, heureusement conservés, révèlent un enlumineur d'une certaine habileté, dont le naturalisme d'inspiration flamande ne trahit encore aucune influence de la Renaissance. Il est, en particulier, l'auteur du Livre d'heures de la reine Leonor (New York, Pierpont Morgan Library) et collabora avec Simon Bening à la Généalogie des rois de Portugal (British Museum). Avec la Vue de Lisbonne appartenant à la Chronique de dom Afonso Henriques de Duarte Galvão (Cascais, musée de Castro Guimarães), on lui attribue également une participation au Livre d'heures de dom Manuel (1517-1540, Lisbonne, M. A. A.).