En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Jacques Durameau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1733  –Versailles 1796).

Il fut élève de Jean-Baptiste Pierre. Pensionnaire à l'Académie de France à Rome (1761-1764), agréé en 1766 (2 toiles à Paris, église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, peintes sous l'influence de Deshays et des Bolonais du xviie s.), il fut reçu à l'Académie (l'Été, 1775, Louvre, galerie d'Apollon). Ses décorations rappellent l'art de Natoire (Apollon couronnant les Arts, plafond de l'Opéra de Versailles, 1769), mais ses esquisses, très libres, et ses tableaux à sujets d'histoire de France sont de bons témoins de l'évolution de l'art du temps (Saint Louis lavant les pieds des pauvres, 1773, Paris, chapelle de l'École militaire ; la Continence de Bayard et son esquisse, 1777, musée de Grenoble). Il a pratiqué le dessin au crayon noir, à l'estompe et à la craie dans un style qui annonce celui de Prud'hon (Paris, bibl. de l'E. N. B. A. ; ses dessins certains sont d'ailleurs rares).