En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Étienne Dupérac

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, architecte et graveur français (Bordeaux [ ?] v.  1540  – Paris 1604).

Bien que Dupérac ait été architecte d'Henri IV à la fin de sa vie (1595-1604), on ne conserve de son œuvre que des estampes exécutées en Italie. Il semble avoir commencé sa carrière à Venise et y avoir appris la technique de l'eau-forte, probablement v. 1560 (paysages de style vénitien). Il se rendit à Rome peu après. Il travailla pour le savant archéologue Onofrio Panvinio, en tout cas en 1565 et en 1566 (illustrations de De ludis circensibus et de De triumpho). Entre 1567 et 1578, Dupérac publia de nombreuses eaux-fortes, qui sont de la plus grande importance pour la topographie romaine et l'archéologie, en particulier le recueil I Vestigi dell'Antichità di Roma (1575) et un grand plan de Rome de 1577. Comme peintre, on sait qu'il avait exécuté une vue de la villa d'Este, dont il a aussi laissé une eau-forte. Il revint en France en 1578 et semble s'être adonné surtout à l'architecture et à l'art des jardins.