En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles-Marie Dulac

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1865  – id. 1898).

Il débuta comme décorateur, puis fut élève de Gervex et de Humbert avant de recevoir les conseils de Puvis de Chavannes et de Carrière. Après sa conversion, en 1892, il cesse de peindre des natures mortes et des portraits pour se consacrer aux paysages d'inspiration mystique (Vues de Vézelay ou d'Italie, musée de Reims ; Paysage, musée de Brest). Dès 1892, il s'essaie à la lithographie. Le premier album lithographique, daté 1893, s'intitule simplement Suite de paysages ; le second, le Cantique des créatures (en 9 estampes), achevé en 1894 et révélé au public en 1896 chez Le Barc de Bouteville, fut loué par J.-K. Huysmans dans la Cathédrale (1898). Malade, Dulac ne put terminer la traduction picturale du Credo. Une exposition posthume préfacée par H. Cochin et Huysmans fut organisée à la gal. Vollard par ses amis, notamment Aman-Jean, Carrière, Lerolle.