En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marc Devade

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1943  – id.  1984).

Le travail de l'artiste s'est d'abord fondé, à partir de 1967, sur les oppositions chromatiques et les plans linéaires sécants entre eux, dans la continuité de l'esthétique de Mondrian, Newman et Noland. La couleur, à l'acrylique, est répartie en bandes verticales ou obliques suivant un strict agencement en termes de lignes et d'angles, sur des formats d'abord rectangulaires, puis carrés (Peinture, 1971, Paris, M. N. A. M.). Cette réflexion sur les constituants de la peinture s'accompagne d'une réflexion idéologique qui prend pour référence le matérialisme dialectique. Exposant avec Support-Surface au M. A. M. de la Ville de Paris en 1970 et à la VIIe Biennale de Paris, Devade fonde la revue Peinture, cahiers théoriques, en juin 1971, avec Bioulès, Cane et Dezeuze. À partir de 1972, évoluant vers une déréalisation plus radicale de l'objet peint, la grille linéaire structurant l'espace coloré disparaît. La couleur donne maintenant le dessin ; l'encre remplace l'acrylique afin de multiplier les valeurs à l'intérieur d'une même unité chromatique. Encres et glacis superposés, épandus sur la toile, restituent un espace sans frontière où la couleur crée elle-même sa profondeur. Les analogies avec la peinture extrême-orientale et celle de Rothko ne doivent pas cacher la différence radicale de la recherche, dénuée de toute effusion mystique. En 1975, les toiles, dans le prolongement l'une de l'autre, sont vissées par les châssis, qui organisent ainsi le dessin général à l'intérieur duquel un autre se module par la couleur. Des dessins au crayon sur papier de couleur ou quadrillé (1975) représentent l'aspect graphique du même problème. Devade a exposé à la gal. le Haut Pavé en 1970, chez Daniel Templon de 1972 à 1975 et à la gal. Gérald Piltzer en 1975 et en 1976. En 1991, il participe à la rétrospective Support-Surface du M. A. M. de Saint-Étienne. Il est représenté au M. N. A. M. de Paris.