En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Conchillos Falcó

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Valence 1641  – ? 1711).

Valencien, disciple d'Esteban March, il fut, pendant la seconde moitié du xviie s., le pourvoyeur principal des églises et des couvents de Valence et de Murcie (grands tableaux des Miracles du Christ de Berito du Salvador de Valence, détruits en 1936 ; peintures du monastère de la Sainte-Face à Alicante ; collaboration avec Palomino, en 1697, aux célèbres fresques de S. Juan del Mercado). Il avait également travaillé avec succès à Madrid. La plupart de ses grands cycles ont été dispersés ou détruits pendant les guerres napoléoniennes et la guerre civile de 1936. Nous le connaissons mieux aujourd'hui par ses dessins et ses lavis, très décoratifs et d'un grand dynamisme baroque, que la B. N. de Madrid et le musée de Valence possèdent en nombre.