En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giuseppe Bartolomeo Chiari

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (?  1654  – Rome 1727).

Chiari se forme à Rome, qui sera le lieu privilégié de son activité durant toute sa carrière. Élève de Carlo Maratta, il devient l'un de ses plus fidèles suiveurs et son héritier dans l'école romaine de peinture. En 1690, il décore deux voûtes du palais Barberini, l'une, conçue par Bellori, avec la représentation du Char d'Apollon, l'autre avec la Naissance de Pindare. En 1700, Chiari peint à fresque la voûte de l'antichambre de la galerie du palais Colonna (Marcantonio Colonna présenté à la Vierge). Sous le pontificat de Clément XI Albani, il restaure les fresques de Melozzo da Forlì détachées des parois de la basilique des Saints-Apôtres et peint un Abdias pour Saint-Jean-de-Latran (1718). Ses œuvres tardives (Repos en Egypte, Calke Abbey, Derbyshire ; épisodes des Métamorphoses d'Ovide, Rome, galerie Spada, 1708 ; Gloire de saint Clément, v. 1715, basilique de Saint-Clément ; Cérès et Bacchus, palais De Carolis) témoignent de l'évolution progressive de l'artiste vers une manière fluide, un chromatisme chaud, et un ton narratif plus intimiste, due à l'influence des courants du rococo contemporain.