En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas Charlet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1792  – id.  1845).

Il fut l'élève de Gros, mais, plus qu'à ses peintures, pourtant admirées par Delacroix (Épisode de la retraite de Russie, musée de Lyon), Charlet doit sa célébrité à ses dessins et à ses estampes. C'est Géricault qui lui enseigna l'art d'une lithographie forte et colorée. Fougueux bonapartiste, par ses caricatures aux légendes incisives, par ses scènes militaires, par ses " grognards ", dont il créa le type, il a entretenu autour du souvenir de l'Empereur une sentimentalité patriotique et cocardière qui contribua à préparer l'avènement de Napoléon III.