Identifiez-vous ou Créez un compte

Andrea Celesti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Venise 1637  –Toscolano, Brescia, v. 1712).

Influencé d'abord par les " tenebrosi ", il évolue ensuite dans le sillage de Véronèse et pratique une peinture claire, tendre, qui annonce parfois les solutions du xviiie s. Après des travaux à Venise (grandes toiles à S. Zaccaria et au palais des Doges), il fit un long séjour dans la région de Brescia : à Desenzano (toiles à la cathédrale, 1695), à Bogliaco (villa Bettoni), à Toscolano (église et villa Maffizzoli), à Brescia même (palais Bettoni), à Salo et à Verolanuova (Nativité, 1706, église). À la fin de sa vie, il travailla de nouveau à Venise et dans la région de Trévise. Parmi les œuvres de Celesti conservées hors d'Italie, on peut citer le Paradis à l'église Saint-Florian de Linz et les tableaux des musées de Lyon, Dresde, Stuttgart et Potsdam (Sans-Souci).