En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sergio de Castro

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre argentin (Buenos Aires 1922).

Depuis 1949, il vit et travaille à Paris. Dès 1939, il étudie parallèlement la musique et la peinture. Son maître, le peintre uruguayen Torrès-Garcia, l'influença à ses débuts. Après avoir été en 1945 l'assistant de Manuel de Falla et l'élève d'Arthur Honegger, il abandonne la composition musicale en 1953 pour se consacrer exclusivement à la peinture. Sa première exposition individuelle a lieu à Paris en 1952 (gal. Jeanne-Castel), suivie d'une exposition à la gal. Pierre-Lœb en 1954. En 1956, il reçoit la commande des vitraux de l'église du monastère des Bénédictines du Saint-Sacrement, à Couvrechef (Caen), important travail qu'il achève en 1958 : la Création du monde (la grande verrière sud, 6 m de hauteur sur 20 m de largeur). Il exécuta en 1968-69 la verrière de la Rédemption (4,50 m de hauteur sur 17 m de largeur) à l'Oefferkirche de Hambourg. Aidé par ses exceptionnelles connaissances techniques, il conçoit une peinture tout en finesse (paysages, intérieurs). D'importantes rétrospectives de son œuvre ont eu lieu dans divers musées européens.