En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Felix Castelo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Madrid v.  1600  – id. 1651/52).

Petit-fils de G. B. Castello, dit le Bergamasque, et fils de Fabrizio Castelo, peintre du roi, il travailla constamment pour les palais de Philippe IV en participant aux plus importants chantiers décoratifs mais ne reçut jamais de consécration officielle : il peignit des portraits de souverains médiévaux pour l'Alcazar et le Buen Retiro (Teodoric, musée de l'Armée, Madrid), la Récupération de l'île de San Cristobal (Prado) pour le Salon des royaumes du Buen Retiro, décora à fresque le Sagrario de la chapelle de l'Alcazar (détruit) et réalisa de nombreuses œuvres religieuses (Parabole de l'invité aux noces, Madrid, coll. part, deux toiles pour le retable principal de l'église Sainte-Madeleine de Getafe) qui montrent sa forte dépendance vis-à-vis de Bartolomé Carducho, aux grandes entreprises de qui il dut collaborer. Son œuvre est encore mal connue.