En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francesco Giuseppe Casanova

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Londres 1727  – Brühl 1802).

Né à Londres de parents vénitiens, frère de Jean-Jacques Casanova, auteur des célèbres " Mémoires ", Francesco fut l'élève de G. Guardi à Venise, où il copia aussi les œuvres de Simonini : il séjourna à Dresde (1753-1761), à Paris (1761– 1783), où il fut reçu académicien en 1763, à Vienne (1783-1802). Ses dessins, d'une grande liberté (Louvre), ses paysages, ses scènes pastorales et, surtout, ses batailles sont un brillant pastiche de Parrocel, de Courtois et de Wouwermann, et sont traités avec un brio qui suggère à la fois l'influence des grands Vénitiens et celle de Fragonard. Malgré le manque d'originalité de ses compositions, il fut célèbre dans toute l'Europe et reçut des commandes du prince de Condé (1768-1775 : Bataille de Rocroi, Lyon, École de médecine militaire), de Catherine II, de Kaunitz, de Mme du Barry (4 panneaux, l'Orage, l'Ouragan, Attaque de voleurs, Rupture d'un pont, provenant de son pavillon de Louveciennes, musée de Rennes).