En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Otto Gustav Carlsund

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suédois (Saint-Pétersbourg 1897  – Stockholm 1948).

Élevé en Suède, il reçoit son enseignement artistique aux Académies de Dresde (1921-1922) et d'Oslo (1922-1923). En 1924, il entre dans l'atelier de Léger, à Paris ; sa peinture le montre fidèle à l'enseignement du maître. Il fait la connaissance de Mondrian en 1927, mais il est également proche d'Ozenfant, et c'est sous l'influence du Purisme qu'il commence à peindre en aplat des tableaux où les formes sont fortement dépouillées. Il rencontre Van Doesburg en 1929 et participe avec lui à la fondation du groupe Art concret, en 1930. La même année, il organise à Stockholm une grande exposition d'art abstrait et postcubiste, où il montre un vaste mural géométrique : Rapid (détruit). Déçu par l'échec de cette manifestation, il ralentit sa production. En 1935, il exécute un décor pour le cinéma Regina à Stockholm, dans le style d'anciens projets cubo-puristes de 1926 pour une salle de cinéma que devait construire Le Corbusier à Paris. En 1944, il peint des Hommage à Mondrian, dans la manière du fondateur du Néoplasticisme, qui venait de mourir. Carlsund a joué un rôle de premier plan dans l'introduction des avant-gardes en Scandinavie. Les dernières expositions importantes de son œuvre se sont tenues en 1968 et 1969 aux musées de Norrköping et de Malmö, ainsi qu'en 1979 à la galerie Denise René, à Paris.