En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Leonetto Cappiello

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français d'origine italienne (Livourne 1875  – Grasse 1942).

Faisant de l'esprit parisien la base de ses œuvres, il collabore à plusieurs journaux satiriques : le Rire (1898), l'Assiette au beurre (1901). Dessinateur hors pair, il exécute de nombreux " portraits de caractère ", pleins de vivacité (Mounet-Sully dans " Œdipe "), des albums de silhouettes (Nos actrices). Grâce au développement de la lithographie, il crée des affiches très dynamiques tirant leur valeur publicitaire de leur arabesque ferme et de leurs couleurs vives (le Frou-frou, 1899 ; l'Ouate Thermogène, 1909 ; Cinzano, 1910 ; Bitter Campari, 1921 ; le Bouillon Kub, 1931). Il s'y montre souvent caricaturiste féroce (Louise Balthy, 1902). Cappiello se révéla aussi portraitiste intelligent (Portrait de Paul Adam, musée d'Arras ; Portrait d'Henri de Régnier, 1910, Orsay), peintre habile (les Dormeuses, 1938, musée de Lyon) et bon décorateur dans ses cartons de tapisseries (l'Abondance, 1924, musée de Vesoul) et ses fresques murales (Restaurant Dupon-Barbès, 1935-1937).