En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Martin Cabezalero

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Almaden, Nouvelle-Castille, 1633  – Madrid 1673).

Cabezalero, mort alors que sa renommée s'affirmait, compte parmi les bons peintres madrilènes de la seconde moitié du xviie s. Il fut un des meilleurs élèves de Carreño de Miranda et apprécié comme fresquiste autant que comme peintre de chevalet. Il peignit surtout pour les églises de Madrid. Une grande partie de ses œuvres ont disparu ; d'autres attributions sont incertaines. Le Saint Jérôme de l'ancienne coll. Cook de Richmond (1666), les 4 grandes Scènes de la Passion de la chapelle du tiers ordre franciscain à Madrid (1667-68) et celle de la Vie de saint François (Prado) manifestent, avec l'influence habituelle de Rubens et de Van Dyck, un métier solide, une vigueur expressive presque brutale. L'Assomption de la Vierge (Prado) est très caractéristique pour sa manière de saisir le mouvement des figures dans la lumière et de les modeler par de larges pans de couleurs claires.