En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Brett

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Reigate, Surrey, 1831  – Londres 1902).

Fils de militaire, il étudia avec J. D. Harding, R. Redgrave et à la R. A. Il se lia au cercle préraphaélite, visita la Suisse (1853), où il rencontra Inchbold. Mais ce fut son tableau intitulé le Casseur de pierres (1858, Liverpool, Walker Art Gal.), de style préraphaélite, qui attira sur lui l'attention de John Ruskin. Ce dernier devait avoir sur Brett une influence déterminante. Il dirigea pratiquement l'exécution minutieuse de sa toile suivante, le Val d'Aoste (1858, Londres, Tate Gal.). Brett entreprit, après deux séjours successifs en Italie (1861 ; 1862-63), un grand panorama de Florence, Florence from Bellosguardo (Londres, Tate Gal.), rejeté par la R. A. Il s'éloigna alors de Ruskin (1864) et se tourna vers les représentations de côtes et de bord de mer. Mais son œuvre trop élaboré, où se retrouve la marque de son second centre d'intérêt, l'astronomie, ne retrouva jamais sa sensibilité primitive.