En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Shotter Boys

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Aquarelliste et lithographe britannique (Pentonville 1803  – Londres 1874).

Formé comme graveur en Angleterre chez George Cooke, il vint en France vers 1823-1825 et ne devait retourner définitivement en Grande-Bretagne qu'en 1837. À Paris, il évolua dans le cerclée de Bonington, à qui il était lié (il termina son eau-forte Bologna après sa mort en 1828) et qui l'influença profondément, stylistiquement et techniquement, en particulier comme aquarelliste. Il atteignit dans ce genre sa pleine maturité entre 1830 et 1840, comme le montre l'ensemble des vues de Paris exécutées entre 1830 et 1835, où il fait preuve d'un talent de dessinateur traditionnel, mis en valeur par l'utilisation dramatique de la lumière. Sa renommée fut surtout établie par son ouvrage Picturesque Architecture in Paris, Ghent, Antwerp, Rouen, etc., publié à Londres en 1839, fruit de plusieurs années d'efforts et premier exemple de pure chromolithographie. Suivirent en 1842 ses Original Views of London as It is qui obtinrent un grand succès populaire. Cependant, Boys, qui ne cessa pourtant pas d'exposer à Londres le reste de sa vie, tomba rapidement dans l'oubli et mourut finalement ignoré du public et de la critique.