Identifiez-vous ou Créez un compte

les Trois Aveugles de Compiègne

Fabliau du xiiie s. attribué à Cortebarbe ; il illustre le triomphe du trompeur et le rire cruel — très différent de la sensibilité moderne — que provoquent ses tours peu recommandables.