En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Songes

Fantaisies allégoriques (1607-1622) de Francisco Gómez de Quevedo y Villegas.

Cette série de contes satiriques et fantastiques crée un enfer imaginaire et comique, peuplé de morts bien portants qui hantent de parodiques retables baroques. Certains passages, jugés irrévérencieux, leur valurent les foudres de l'Inquisition. Il faut dire que les morts ressemblent fortement aux humains et que les allusions, à peine voilées, aux grands de ce monde ne manquent pas.

En effet, pour faire état des mutations qui bouleversent la réalité socio-politique espagnole, Quevedo expose dans ces fantaisies morales, de manière caricaturale et grotesque, les fléaux sociaux de son temps. Les thèmes de ce recueil satirique, expression d'un conceptisme (abus de la finesse d'esprit) audacieusement dirigé contre les habitudes, les modes ou les sujets politiques, trouvent un savoureux prolongement dans l'Heure de tous (1638), du même auteur.