En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Rois maudits

Cycle romanesque de Maurice Druon (1970).

Maurice Druon, neveu de Joseph Kessel, a consacré l'essentiel de son abondante œuvre romanesque au roman historique. Les Rois maudits, cycle de sept ouvrages, sont dédiés au xive s., période méconnue bien que particulièrement riche en rebondissements historiques : elle marque en effet le début de la guerre de Cent Ans, le règne et l'extinction de la dynastie des Valois-Orléans (à ne pas confondre avec les Valois-Angoulême qui leur succédèrent sur le trône de France au xvie s.) et l'apogée de ce que l'on appelle communément le « temps des cathédrales ».

Le premier volume, le Roi de fer, expose la raison de la malédiction formulée par le titre du cycle. Philippe IV le Bel, souverain tout-puissant, fait condamner à mort le grand maître de l'ordre des Templiers. Celui-ci maudit le roi et sa descendance jusqu'à la treizième génération. Dès lors, Maurice Druon s'attache à illustrer la lente dégénerescence de la dynastie.

La Reine étranglée et les Poisons de la couronne relatent l'histoire du roi Louis X qui meurt alors que la reine Clémence de Hongrie donne naissance au petit Jean Ier, qui s'éteint au bout de quelques jours. Philippe V, deuxième fils de Philippe le Bel, lui succède alors sur le trône, écarte du pouvoir la fille de Louis X et entame une campagne de reconnaissance par les grands féodaux du royaume.

Dans la Loi des mâles, on assiste sur le mode romanesque à la confirmation juridique de l'exclusion des femmes des prétentions royales et à l'établissement de la loi sur la succession royale par primogéniture mâle (loi salique).

La Louve de France raconte comment la rivalité entre Isabelle d'Angleterre, fille de Philippe le Bel, et son mari, Édouard II d'Angleterre, mène à sa répudiation.

Le Lys et le Lion relate les causes de la guerre de Cent Ans, liées aux troubles de succession de la dynastie maudite. Le cycle s'achève sur le règne de Jean II, dernier des rois maudits, qui connaît l'humiliation de la captivité en Angleterre (Quand un roi perd la France).

Dans les années 1970, les Rois maudits ont fait l'objet d'une adaptation télévisée qui connut un formidable succès.