En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Repas de paysans

Tableau des frères Le Nain (1642). Huile sur toile. Louvre, Paris.

Les frères Le Nain (Antoine, Louis et Matthieu) se sont d'abord illustrés dans le genre de la peinture religieuse et du portrait, avant de pratiquer celui de la « peinture de paysans » par lequel ils sont restés célèbres ; il est difficile, aujourd'hui encore, d'associer le nom de chacun d'eux à un genre particulier.

Le Repas de paysans du Louvre est d'un format monumental qui définit bien leur ambition de peintres et leur réussite : la composition en bas-relief est d'une stricte rigueur ; le coloris, jouant sur une palette presque monochrome d'ocres, de bruns et de gris, rehaussée de quelques taches de couleur, d'une grande sobriété. Par-delà le pittoresque que pourrait suggérer le choix du sujet, il semble que l'on ait affaire à un portrait de famille, présenté dans toute la simplicité de son extraction, où les auteurs manifestent un sens du réel doublé d'une grande finesse de l'observation, sans complaisance ni insistance sur les aspects les plus frustes de l'habitat. L'austérité de la représentation renvoie à la vertu des mœurs les plus simples : le repas est magnifié par la présence des éléments symboliques que sont le pain et le vin, rappel discret de la présence du sacré dans le monde quotidien.