En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ralentir travaux

Recueil de poèmes d'André Breton, René Char et Paul Eluard (1930).

Ce recueil de trente brefs poèmes – le plus long a vingt-cinq vers, le plus court, trois –, précédés de rapides préfaces de chacun des auteurs, est le fruit d'une expression poétique collective, qui a pour effet de resserrer la solidarité des surréalistes au lendemain des polémiques déclenchées par le Second Manifeste. Loin d'annuler l'expression individuelle, cette mise en commun de la parole poétique compose des textes à trois voix, aléatoires, inattendues, mais différenciées, sur les thèmes de l'errance, de la société ou des relations amoureuses : les tours de parole sont vite pris, la vitesse de l'écriture automatique étant la condition requise pour frayer de nouveaux cours à la poésie, pour charrier des images d'une inépuisable richesse de pensée et d'énergie. Ralentir travaux résonne comme un panneau placé à l'entrée d'un chantier de la poésie destiné à lutter contre le prêt-à-penser des clichés, le « jeu de la société » et les « monuments du verbe ».