En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Langue verte

Recueil de poèmes de Géo Norge (1954).

Observateur de la réalité et de l'éclat du monde, le poète en saisit la vie interne et la dimension cosmique, au sein de laquelle l'homme semble perdu. Or l'homme est pour Géo Norge le vrai réceptacle de l'infini. C'est ce qu'expriment les poèmes de la Langue verte, dont les jaillissements de rythmes et de mots ne sont jamais recherchés pour eux-mêmes, mais pour leur richesse et leur pouvoir expressif. Chantre lyrique ou populaire de la « puissance du divers », Norge a été comparé à Alfred Jarry et à Raymond Queneau.