En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Instructions aux domestiques

Pamphlet de Jonathan Swift (1745).

Auteur universellement célèbre des Voyages de Gulliver, Swift jouit également d'une réputation de pamphlétaire redouté, notamment avec ces Instructions aux domestiques. Dans cet ouvrage posthume, l'auteur traite de la question de la domesticité et de son état avec la verve ironique qu'on lui connaît. Prenant modèle sur les manuels traditionnels, Swift multiplie réflexions et conseils. Mais c'est à chaque fois pour mieux en détourner les règles et mettre le doigt sur l'hypocrisie des liens qui unissent les valets à leurs maîtres. Ainsi rappelle-t-il aux premiers que, même en désaccord entre eux, ils n'ont qu'un ennemi commun : celui – ou celle – qu'ils servent. Ainsi les exhorte-t-il à ne jamais répondre présent au premier appel car « il n'y a que les chiens qui obéissent au premier coup de sifflet ». Si les Instructions aux domestiques ne possèdent pas la force pathétique de la Modeste Proposition concernant les enfants des classes pauvres (1729), ils en reprennent l'humour noir et la justesse du trait, la virulence dans la combinaison savante des jeux de logique et de contradictions, qui portent au plus haut point l'art de la caricature et du grotesque jamais gratuits.