En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Homme qui marche II

Sculpture d'Alberto Giacometti (1960). Bronze, 187 x 27 x 110 cm. Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence.

Cette figure décharnée s'inscrit dans une longue tradition de représentation du mouvement en sculpture, de l'art grec jusqu'à l'Homme qui marche de Rodin. Mais Giacometti innove en utilisant un canon exceptionnellement allongé et un modelé qui évoque un incessant bouillonnement. Cette sculpture est surtout portée par une ambition métaphysique : représenter la « misère de l'homme sans Dieu » en proie au vertige et à la solitude existentielle telle qu'elle est au même moment théorisée par Jean-Paul Sartre.