En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dedalus, portrait de l'artiste en jeune homme

en anglais A Portrait of the Artist as a Young Man

Roman autobiographique de James Joyce (1916).

Stephen Dedalus est le nom du personnage derrière lequel James Joyce se dissimule dans deux de ses romans : Dedalus, portrait de l'artiste en jeune homme et Ulysse (1922). Dans une version primitive du Portrait, intitulée Stephen Hero (partiellement publiée en 1944), ce nom était écrit Stephen Daedalus, pseudonyme utilisé par Joyce vers 1904, et qui associait le nom de saint Étienne (en anglais Stephen), le premier martyr chrétien, et celui de Dédale (en grec Daidalos), l'architecte qui, dans la mythologie grecque, avait construit le Labyrinthe de Crète et qui était parvenu à s'en échapper en s'envolant après s'être fabriqué des ailes avec des plumes et de la cire.

Stephen est le prototype du jeune artiste dans le monde moderne. Confronté aux revendications patriotiques, politiques, religieuses et aux sollicitations de la vie de famille, il choisit de se consacrer à l'art. Le Portrait de l'artiste en jeune homme raconte son développement depuis son enfance, en cinq chapitres dont chacun s'achève à un moment où ses problèmes semblent résolus. Dans Ulysse, le personnage de Stephen est rejeté dans l'ombre par celui de Leopold Bloom, dont Stephen refuse la figure paternelle. Condamné à la solitude par son caractère et sa vocation artistique, Stephen recherche la réussite à travers « l'exil, le silence et la ruse ».