En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

verset

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dérivation du latin versiculus, diminutif de versus.

1. Dans les chants liturgiques dialogués entre soliste et chœur, le verset, indiqué par un V barré, désigne les parties chantées par un soliste et s'oppose au répons, indiqué par un R barré, qui désigne les réponses du chœur. La dénomination a survécu à la disparition de l'usage du soliste, de sorte que les versets de nombreuses pièces liturgiques sont aujourd'hui chantés soit par un petit chœur, soit même par le chœur entier, tandis que le mot répons a fini par désigner de manière privilégiée un genre de pièce particulier qui en a pris le nom.

2. Dans les psaumes et formes apparentées, nom donné aux divisions du texte qui en constituent la structure propre. Le nombre des versets d'un psaume est variable, et chacun d'eux est divisé en deux par une pause médiane, indiquée par une étoile dans les livres de chœur. La longueur de chaque partie ne doit pas excéder la longueur de souffle d'une émission continue, sinon elle est à son tour subdivisée par une flexe ou inflexion de semi-repos ; les flexes ne se trouvent en principe que dans la première partie du verset et sont indiquées dans les livres par une petite croix.

3. Dans la littérature d'orgue, court morceau destiné à remplacer un verset chanté lorsqu'il y a alternance entre le chœur et l'orgue dans le chant liturgique.

4. Dans le choral protestant et les chants apparentés, nom donné parfois à la strophe.