En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

voix de tête

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Terme généralement opposé à celui de voix de poitrine, et qui admet deux acceptions : il peut définir un son émis en pur falsetto par le chanteur ou la chanteuse, qui ne met en jeu que les résonances supérieures de l'appareil vocal ; dans cette acception, la voix de tête est donc utilisée par les femmes sur la plus grande partie de leur étendue vocale, ainsi que par les falsettistes, ou dans des cas exceptionnels par les chanteurs masculins recherchant certains effets particuliers dans l'aigu.

Mais ce terme, tel qu'il était utilisé aux xviiie et xixe siècles, et tel qu'il tend à être repris à l'époque moderne, définit aussi les résonances de tête qui, utilisées par le chanteur dès le registre médian de la voix, se mêlent intimement aux résonances dites thoraciques ; dans cette acception, la voix de tête, même chez l'homme, peut être brillante et puissante.

Il y a donc lieu de distinguer les sens divers que peut revêtir ce terme, selon les époques et selon l'usage scientifique ou populaire.